Sélectionner une page

Les initiatives privées et publiques en matière d’informatique quantique se multiplient ces dernières années, mais c’est bien la première fois qu’on annonce un cloud public dans ce domaine. En effet, AWS vient de lancer son service « Amazon Braket », qui marquera le début de l’ère de l’informatique quantique en mode as-a-service. Notons toutefois que le service ne sera disponible ne sera disponible que dans certaines parties des Etats-Unis, en Virginie du Nord, Californie du Nord et Oregon.

AWS veut proposer une infrastructure pour faciliter l’accès aux technologies quantiques

D’après alexis kuperfis, l’informatique quantique en est toujours à ses premières expérimentations. La faute au manque d’un modèle d’algorithmie universel qui permettrait le développement d’applications spécifiques et à usage général, si bien que les annonces faites aujourd’hui relèvent plutôt des tests grandeur nature que de solutions réellement opérationnelles et productives. De toute évidence, ces expérimentations (si on peut les appeler ainsi) ne sont accessibles qu’aux organisations qui en ont les moyens humains.

A ceux-là, AWS entend proposer une infrastructure pour faciliter l’accès aux technologies quantiques : « Aujourd’hui, pour réaliser des progrès significatifs en informatique quantique, les organisations doivent développer une expertise interne et chercher à accéder à un matériel quantique limité.  Les chercheurs qui souhaitent faire des expériences sur un éventail de matériel et de technologies quantiques doivent mettre en place et gérer l’infrastructure nécessaire, négocier l’accès avec plusieurs fournisseurs et écrire un code personnalisé pour s’interfacer avec différents processeurs quantiques », explique AWS.

Une infrastructure pour se préparer à l’avenir quantique

L’infrastructure que propose AWS aiderait les entreprises à commencer à expérimenter dans ce domaine prometteur, et à évaluer l’impact éventuel de l’informatique quantique sur leurs activités. L’objectif est de commencer à acquérir les compétences nécessaires pour explorer de nouvelles opportunités. Par ailleurs, AWS estime que la gestion de l’infrastructure quantique par divers fournisseurs de matériel contribuerait à faciliter la recherche et l’éducation dans le domaine des technologies quantiques.